LIVRAISON OFFERTE dès 100.00€ d'achat

Espace client
Appliquer
panier
Aucun article

 

Ces derniers mois, la vie de l’humanité a été marquée par la propagation de la Covid-19. L’hexagone n’en est pas épargné. Pour faire face à l’épidémie, plusieurs mesures ont été imposées : distanciation sociale, lavage régulier des mains, port d’un masque.

Bien que cela ne soit pas une obligation dans tous les pays du monde, il s’avère que le port d’un masque de protection est recommandé chez les enfants en France. Plusieurs spécialistes et organismes de santé préconisent en effet de faire porter des masques aux petits, pour ralentir la prolifération du coronavirus.

Pour rappel, malgré le fait que les recherches scientifiques aient démontré que chez les enfants et les bébés, aucune complication grave ne se manifeste après une contamination par le coronavirus, ces derniers peuvent contaminer les autres personnes, dont leurs parents ou grands-parents.

En corolaire, l’usage d’un masque chirurgical pédiatrique en île de France demeure obligatoire quand les enfants se trouvent dans un espace fermé. Que faut-il donc savoir sur le port de masque chez les enfants ? Petit tour d’horizon.

Les raisons d’opter pour un masque chirurgical pédiatrique en île de France

Le masque chirurgical pédiatrique est un produit médical qui assure la protection de son porteur contre un facteur infectieux, à l’instar du coronavirus. Ce type d’agent infectieux se transmet de différentes manières :

  • Par postillons ;
  • Par éternuements ;
  • Par des particules de salive contaminées par des bactéries.

Un masque chirurgical pédiatrique peut ainsi protéger l’enfant qui le porte contre des projections extérieures. En même temps, il protège les autres personnes des projections diffusées par son utilisateur. Le choix de ce genre de masque permet de bénéficier d’une protection suivant la norme et soumise à un test drastique.

Le masque chirurgical pédiatrique détient un important taux de filtration. Ainsi, son efficacité est élevée, d’autant qu’il présente une grande résistance à l’humidité. De ce fait, le port de ce masque est fortement préconisé en temps de pandémie, comme celle de la Covid-19, qui sévit actuellement dans plusieurs pays du globe.

Ce qu’il faut savoir sur le masque chirurgical pédiatrique en île de France

Le masque chirurgical pédiatrique est un masque jetable qui se compose de couches de cellulose. Sa principale fonction est d’éviter la prolifération du virus, ainsi que l’exposition aux gouttelettes de salive que l’enfant projette lorsqu’il tousse, parle ou éternue, et qui peuvent renfermer des particules bactériennes. Pour cela, l’enfant doit porter le masque, de sorte à bien recouvrir sa bouche et son nez.

Étant donné les éléments qu’il contient, le degré de protection du masque chirurgical pédiatrique n’est pas durable. L’enfant ne pourra alors le porter que durant 4 à 6 heures, pas plus. Il devra par la suite jeter son masque, sachant que le produit ne peut ni être recyclé ni être lavé. Dans le cas où le masque s’humidifierait, se salirait ou serait endommagé, peu importe la cause de cela, il faut impérativement le remplacer.

Si l’enfant doit emprunter les transports en commun ou se rendre dans un magasin, le port du masque chirurgical pédiatrique est l’alternative idéale. Toutefois, il faut souligner que le masque est fragile. Pour cette raison, il est recommandé d’avoir toujours sur soi un masque de remplacement. Un enfant reste un enfant : sans le faire exprès, il pourra abîmer son masque.

Pour finir, retenez que l’emploi d’autres protections individuelles, comme la visière, peut être avantageux. Mais ceci n’est qu’un complément. Même si le petit porte une visière, l’utilisation d’un masque reste de mise. Et pour cause, la visière n’est pas à même de filtrer les agents infectieux.

Dans quelle situation l’enfant doit-il obligatoirement porter son masque chirurgical pédiatrique ?

Le règlement qui régit l’usage d’un masque chirurgical pédiatrique n’est pas le même d’un pays à un autre. À titre d’exemple, dans l’hexagone, si l’enfant a 11 ans, le port du masque est une obligation. Pour l’Allemagne et l’Espagne, l’âge défini pour le port obligatoire du masque est 6 ans.

Pour les enfants de bas âge, l’utilisation du masque est indiquée à titre de mesure de protection optionnelle dans certaines circonstances spéciales. Néanmoins, il est déconseillé de faire porter un masque à un enfant de moins de 18 mois, car cela peut entraîner un étouffement. Idem pour les enfants souffrant de problèmes de respiration.

Pour employer convenablement le masque, celui-ci doit être ajusté à la bouche et au nez de l’enfant, sans qu’il y ait de l’espace où de l’air peut s’introduire. Il est par ailleurs essentiel de connaître les modèles de masques pour enfants proposés sur le marché et de sélectionner celui qui répond le mieux à ses besoins.

En gros, pour garantir une bonne protection à l’enfant et pour lui éviter d’être contaminé par le coronavirus, il est conseillé d’opter pour un masque chirurgical pédiatrique en île de France. Cela doit bien sûr s’accompagner des gestes barrières prescrits par la loi, en l’occurrence, le respect de la distanciation sociale, mais aussi le lavage régulier des mains.

Derniers points à connaître et recommandations quant au port d’un masque chez les enfants

L’usage d’un masque chirurgical pédiatrique chez l’enfant est une disposition opérante pour ralentir la multiplication du coronavirus, bien que cela ne soit pas exigé. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à expliquer à votre enfant la raison pour laquelle il doit utiliser un masque. Ce faisant, exprimez-vous avec des phrases qu’il est en mesure de comprendre. Tout ceci, sans susciter la peur.

Si vous devez faire porter un masque à votre enfant, apprenez-lui à le porter et le retirer convenablement. Ses mains doivent être bien propres et il doit faire en sorte de ne pas toucher la surface du masque. Pour l’habituer à porter son masque dehors, faites-lui porter le masque chez vous.

Enfin, il faut noter que les établissements sont des endroits où la propagation du virus peut être importante. Ce, car les classes reçoivent plusieurs élèves qui sont souvent physiquement porches. Dans le cas où l’un des élèves serait malade, la probabilité qu’il contamine les autres est élevée.

Après cela, la transmission du virus peut se poursuivre dans la famille de l’élève. Tout ceci pour dire que le virus peut très rapidement se répandre. Pour y remédier et pour empêcher cela, le port du masque chirurgical pédiatrique est fondamental chez l’enfant.

/infos.phparray(1) { ["cat"]=> string(6) "13_123" }